Europe Ministère de la Culture et de la Communication Région Réunion Le Port Consiel général de La Réunion
 
Exposition / Restitution
LA KOUR DES KERELS
du 20 au 28 février 2019

Exposition visible à la Galerie de l'ESA Réunion,

vernissage le 21 février à 17h à l'ESA

Nous vous donnons rendez-vous à la
JOURNEE PORTES OUVERTES
mercredi 20 février de 13h à 17h30

Les étudiants, les enseignants et le personnel de l'ESA seront heureux de vous accueillir

Exposition / Restitution
LA KOUR DES KERELS avec KMVH
du 20 au 28 février 2019

Projet porté par Cheminement(s dans le cadre du dispositif « Résidence en Territoire Scolaire » avec le soutien de la Direction des affaires culturelles de la Réunion, et en partenariat avec l'École Supérieure d'Art de La Réunion et l'Académie de La Réunion.

vernissage le 21 février à 17h à l'ESA

plateforme logicielle
Processing Community Day @ Réunion
Dans les locaux de l'ESA > vendredi 15 février > à partir de 9h
L'ESA Réunion recherche son (sa)
coordinateur(trice) des relations internationales et partenariats
date limite de candidature > 28 février 2019
année 2019
Voeux


des petits et grands miracles au quotidien à construire soi-même et tous ensemble

Le visuel de la carte de vœux est extrait d'une vidéo de Krystel Magali Virasamy-Hoquet (KMVH), DNSEP 2018.
 

Tonbé Lévé [suite et fin]
Etat des lieux d’une recherche en gestation par les étudiants de 4e année

Avec Pauline Gillard, Kelly Goulas, Gloria Luzzy, Tahina Maresu

Et la participation des étudiants en séjour Erasmus aux quatre coins de l'Europe : Thomas Barouti, Brandon Gercara, Larissa Palaya, Nina Sanchez, Lucile Simiand, Aude Sirara, Vincent Ramaye, Auriane Robert et Prudence Tétu.

Deuxième mouvement tonbé-lévé (1), quelques pas chaloupés les yeux fermés, un genou qui flanche, une chute évitée de justesse pour la beauté du geste, quelques tours sur soi-même pour faire trembler les points de vue. Se redresser ensuite et recommencer encore.

Ce mouvement en trois temps emprunté à notre blues traditionnel, oté maloya […] ma tonbé lévé, ma dans' aou mèm (2), évoque quelque part, du moins à notre endroit, l'essence même de la pratique (autrement dit recherche) en école d'art.

Tonbé lévé, chercher, s'égarer, inventer avec l'ambition certaine de faire justement trembler les points de vue, de dériver vers des territoires inconnus, de réfléchir le monde, présager ses potentiels, et ses devenirs.

Depuis la première édition de ce projet d'exposition, certain·e·s étudiant·e·s ont d'ailleurs pris le large à la découverte de nouvelles contrées et d'autres terrains d'expérimentation : Athènes, Bruxelles, Liège, Norwich, Nottingham, Reykjavik, Valencia, des villes d'Europe d'où ils nous livreront un aperçu de leur travail, format carte postale (correspondance oblige) en évitant soigneusement les images d'Épinal.

D'autres ont choisi de poursuivre leurs explorations ici, en s'emparant du genre quasi-traditionnel, (et presque inévitable au regard de leur démarche respective) du portrait et de l'auto-portrait, envisagé tel un miroir réfléchissant notre histoire, des patrimoines jusque là invisibles, une certaine vision de notre société…échos lointains aux Transitions de Samuel Fosso?

Dans ce dernier mouvement, ces derniers pas de danse, Gloria, Kelly, Pauline et Tahina détournent soigneusement les images d'Épinal, fabriquent des réminiscences, invoquent des images fantômes et questionnent leurs survivances, captent nos identités plurielles et mouvantes, capturent un geste singulier, une mimique, une humeur, un corps dansant précisément, dessinent avec les mots, regardent avec les mains, elles font pleurer les photographies, vibrer les visages, et finissent bien par nous « tirer le portrait ».

Myriam Omar Awadi
;
(1) Expression créole définissant un redressement rapide (après une chute) ou une personne très souple.
(2) Oté Maloya, une chanson de Jean-Claude Viadère

*En partenariat avec Emmaüs et les archives départementales.

au FRAC, Pavillon Martin, Stella, Piton Saint-leu
vernissage le 28 avril - 19h
exposition jusqu'au 6 mai 

le lien de l'édition numérique → tonbe-leve.tumblr.com

 

Samuel Fosso
Conférence avec le photographe Camerounais

Samuel Fosso est né en 1962 à Kunmba, au Cameroun. Il vit et travaille entre Bangui, République de Centre Afrique et Paris, France.
Son travail de portraitiste est exposé dans les plus grandes collections institutionnelles et privées internationales.

Le FRAC REUNION a acquis en 2009 trente-quatre photographies issues de trois séries de Samuel Fosso. C'est la première fois que ces œuvres sont montrées dans leur ensemble.

TRANSITIONS est exposé au FRAC Réunion
jusqu'au 20 mai 2018
 

"Corpus"
Restitution/exposition des travaux réalisés dans le cadre de l'atelier VIDEO, coordonné par Jason Karaïndros.

Puis, le
vendredi 20 avril à 17h
finissage de "CORPUS"
dans la salle de Conférence de l'ESA

Restitution/exposition des travaux réalisés dans le cadre de
l'atelier VIDEO,
coordonné par Jason Karaïndros.

Avec les étudiants :
Guillaume Galvez,
Pauline Gillard,
Mérédith Horeau,
Anna-Margret Olafsdottir,
Anne-Sophie Poulain,
Yannick Perianayagom-Mary,
Lisa Poïnambalom,
Léa Siduron,
Wendy Thermea,
Kenny Toinette,
Enzo Winum.

 

Ideators

avec
Maurine Aubert,
Christelle Balard,
Nelson Bègue,
Clémentine Bernardo,
Amandine Benintendi,
Hugo Blazic,
Elledie Brague,
Maya Calame,
Cassandra De Boisvilliers,
Naomé Desprez,
Alexis Desproges,
Manon Egippa,
Marceau Fastre,
Guillaume Haurice,
Lamia Irhoud,
Nathalie Lamarque,
Manon Lasson,
Matthieu/ Marie-Flore Laurestant,
Fabien Lenclume,
Candice Léonard,
Gabrielle Livet,
Léa Martin,
Amélie Morel,
Carine Nirlo,
Cynthia Paris,
Amandine Patin,
Kevin Pavaye,
Clément Poilbouc,
William Pougary,
Hippolyte Rioux-Migné,
Clémence Salsilli,
Maëlla Samaran,
Marie Seraphine,
Radjay Souprayenmestry,
Zéola Souris,
et Coralie Ulderic.

Ideators est la première exposition des étudiants de 1ère année de la session 2018.
L'accrochage vise à dévoiler une partie de leurs travaux personnels et le potentiel de la production artistique de chacun.
Rendez-vous mardi 10 à 17h pour la présentation

et  découvrir leurs travaux.

 

Facebook